Warning: Declaration of ET_Theme_Builder_Woocommerce_Product_Variable_Placeholder::get_available_variations() should be compatible with WC_Product_Variable::get_available_variations($return = 'array') in /home/customer/www/carnetderoutes.net/public_html/wp-content/themes/Divi/includes/builder/frontend-builder/theme-builder/WoocommerceProductVariablePlaceholder.php on line 8
La face cachée de la #Vanlife que vous devez savoir - Carnet de routes

La face cachée de la #Vanlife que vous devez savoir

Préparer son voyage

Des décisions importantes sont en train d’être prises. Nous venons de démissionner de nos emplois. Meubles vendus. Baux annulés. Il est temps de choisir de vivre dans notre véhicule pour le plaisir. L’appel de la route. L’appel de la vanlife Quelque chose d’excitant nous attend et une vieille VW ou Chevrolet pourrait être la clé pour le trouver. Il est temps de chasser la liberté !

Attendez un peu. Appuyez sur les freins pendant une seconde. Peut-être deux.

Oui, la vie sur la route est époustouflante. Oui, il y a des moments de pur bonheur. Les photos que vous voyez, les histoires que vous entendez, elles sont réelles et elles peignent une image vivante dont vous seriez fou de ne pas vouloir en faire partie. Mais qu’en est-il des autres fois ? Les pannes et la pluie battante. Les pneus crevés et les effractions. Afin d’apprécier les merveilles des bons moments, vous pourriez avoir à affronter une bonne quantité de problèmes.

Pour les obtenir ou passer beaucoup de temps à faire des recherches, à réparer et à concevoir votre véhicule. Quand j’ai pris la route pour la première fois, je n’étais pas heureux toute la journée comme je m’y attendais, comme les réseaux sociaux l’avaient prétendu. Je ne prenais pas de photos de nymphes légèrement vêtues dansant sur le brise-lames. Qu’est-ce que j’ai fait de mal ?

Le fait est que je n’échouais pas. Je n’étais pas au courant de toutes les subtilités de la vie dans un Van. De nos jours, par contre, je suis maintenant à l’aise sur la route. J’ai parcouru de nombreux pays, ce qui m’a permis de découvrir les pièges de cette forme particulière d’aventure. Certains, avec le recul, auraient dû être super évidents. D’autres ont mis du temps à apparaître.

Alors, avant de quitter votre emploi et d’acheter un Van qui, vous l’espérez, apaisera votre soif de voyage, permettez-moi de vous offrir quelques points à considérer :

Votre alimentation de base quotidienne

 

Les deux douches par jour. Ce wifi sans fin. Ce lave-vaisselle. Oh merde, ce lave-vaisselle est pratique. Et ces vêtements propres ? Vous pouvez vous passer de sous-vêtements, mais vous n’aurez peut-être pas une chemise neuve tous les jours, c’est sûr.

Quand tu emménages dans un van, les choses changent. Votre routine change. Il le faut pour que tout cela fonctionne. On apprend à faire la vaisselle avec peu ou pas d’eau. Vous apprenez qu’une garde-robe de deux chemises et d’un pantalon peut être étirée pendant quelques mois.

Comme la plupart des gens qui vivent sur la route, nous avons pris des douches dans les rivières, les lacs et les chutes d’eau, tout comme dans les publicités, mais nous avons aussi pris des douches dans les salles de bain de piscines.

Parmi les 10 choses que vous devez faire en une journée, pensez à les faire dans un Van, dans les bois, quand il pleut. Pourriez-vous faire en sorte que ça marche ? Pourriez-vous vivre sans elles si nécessaire ? Douches, wifi, café, exercice…. toutes vos routines. La façon dont vous accédez à ces choses change. Avoir de l’espace et les outils pour faire toutes ces choses demande de la prévoyance. Prendre une douche tous les jours coûte généralement de l’argent, mais plus important encore, les douches dans les campings coûtent de l’argent, ce qui m’amène au point suivant….

Pensez longuement et sérieusement à votre budget

Les campings varient de 10€ à 100 € la nuit (nous parlerons plus précisément des campings dans un instant). Ces coûts s’additionnent rapidement. Pensez à l’essence. Les fourgonnettes, en général, ne sont pas connues pour leur consommation d’essence. Pensez aux réparations surprises, les vieux fourgons ont tendance à avoir des problèmes. Bon sang, les vidanges d’huile. Tu peux les faire toi-même ? Sinon, ça s’additionne aussi.

Un voyageur légendaire a dit qu’il pouvait vivre avec 6 000 € par an. C’est parce qu’il avançait à un rythme glacial et qu’il avait un système qui lui permettait de cuisiner tous les soirs et d’acheter des ingrédients locaux peu coûteux. Il ne restais presque jamais dans les campings.

A quel point as-tu vraiment besoin de cette bière à la fin de la journée ? Ça fait du bien, mais avec le temps, ça va te coûter cher. Si vous déménagez dans une camionnette pour vivre à bon marché, sachez que ce sera bon marché, mais pas gratuit. Si vous n’êtes pas quelqu’un qui sait cuisiner, sortir pour manger tous les soirs coûte cher. À moins que vous ne planifiez ces choses, ça s’accumule vite. Cuisiner tous les soirs est important, vous pouvez manger plus sainement et vous vous sentirez mieux. Mais comment et où allez-vous garder ces provisions ? Et votre Van a-t-il les équipements de cuisiner confortablement matin et soir ?

Parlons des campings

Oui, les stationnements des grandes surfaces sont gratuits et ils ne vous expulsent généralement pas. Mais qui veut rester sous les lumières fluorescentes au milieu d’une ville tous les soirs ? C’est un point de fierté que nous n’y sommes jamais restés. Des aires de repos ? Bien sûr. Les grandes surfaces ? Je ne peux pas le faire.

Obtenez une carte ou téléchargez-en une. Apprenez à vous rendre à votre camping avant le coucher du soleil.

Vous pouvez sûrement garer votre Van dans un joli quartier, mais gardez à l’esprit que vivre dans un véhicule, par définition, vous rend sans-abri. Les résidents de ce joli quartier sont tout à fait en droit de vous demander de partir ou d’appeler la police. Si une telle chose se produit, soyez respectueux. Le Van que je possède est une maison pour moi, ma petite amie et notre chien, mais j’oublie parfois que beaucoup d’autres personnes ne voient pas les choses de cette façon. Respectez ceux qui n’apprécient pas ce que vous faites et évitez de passer pour une menace. Les gens ont tendance à demander aux menaces de partir.

Afin d’éviter les lumières de police de 3 heures du matin, faites quelques recherches. Voyager avec quelqu’un, être prêt pour la conversation quotidienne ” où dormons-nous ? Si vous déménagez régulièrement, c’est un sujet qui consommera une bonne partie de vos discussions matin et soir. Si vous n’êtes pas disposé à discuter de ce sujet, il y a de fortes chances que vous finissiez par dormir dans un stationnement de grandes surfaces.

Il y a quelques applications/sites Web pour vous aider,

Soyez prêt à changer de plan

Il était une fois, nous courions vers la côte nord de la Californie pour trouver un endroit où dormir avant le coucher du soleil. Il pleuvait, comme c’est souvent le cas dans cette partie des états unis, Je conduisais. En naviguant dans les bois, j’ai aperçu un faisceau lumineux particulièrement joli. J’ai arrêté la camionnette et j’ai fait marche arrière en pensant avec enthousiasme aux photos que nous pouvions prendre avec cette lumière.

Le coin de la route s’est effondré et nous avons glissés dans un fossé. Juste comme ça, nous étions punis.

Les raisons ne sont pas toujours toutes mauvaises, vous verrez peut-être des amis sur la route et vous voudrez peut-être vous arrêter ou réaliser qu’il y a un spectacle à proximité que vous voulez vraiment voir. D’autres fois, les problèmes sont une solution facile. S’il y a beaucoup de vent et qu’il pleut, cuisinez à l’intérieur (sans brûler votre fourgonnette ni mourir d’inhalation de fumée, ce qui est un art flippant).

Le fait est que ça n’arrive pas. Si vous avez l’intention de vous rendre du point A au point B, vous devez parfois contourner le point F. Vous arriverez éventuellement là où vous essayez d’aller… ou pas, mais vous devez être d’accord avec cela si vous vous engagez dans les éléments.

Planifier

Pour me réconforter, je suis le genre de personne qui a besoin de regarder un peu en avant. Ces événements aléatoires sont formidables et ils se produisent, mais la planification me donne un sens de but. Plus souvent qu’autrement, vous aurez des panneaux solaires comme partie intégrante de votre installation. Ils feront fonctionner les réfrigérateurs, les appareils photo et les téléphones portables. Cela signifie que vous dépendez de la météo. Tu as besoin de soleil. S’il n’y a pas de soleil et qu’il fait froid dehors, vous apprendrez à ne pas pomper votre chaleur. La chaleur pompée conduit à la condensation. La condensation entraîne l’humidité. L’humidité conduit à la moisissure. La moisissure n’est pas bonne.

Votre monde est plus petit, mais il y a encore beaucoup à considérer. Si vous avez l’intention de travailler à partir de la route, c’est génial. Adoptez l’ère numérique. Mais vous devrez réfléchir longuement à l’origine de ce wifi. Les cafés deviendront une denrée de base. Si vous ne les trouvez pas et qu’un client vous attend, que ferez-vous ? Pouvez-vous attacher vos données ?

Être avec votre conjoint sur la route peut être un excellent moyen de se rapprocher, mais les limites de votre relation seront mises à l’épreuve. Planifiez de prendre du temps l’un pour l’autre et prenez-en soin. Ils vous soutiennent et vous devez prendre le temps de les soutenir. Les limites de votre relation seront mises à l’épreuve – sachez qu’y aller. Écoutez, soyez patient et gardez la conversation ouverte.

Déménager dans un véhicule pour l’aventure et le plaisir est une belle chose. Je suis accro. Je veux rendre les autres accros. Les endroits que vous voyez, les gens que vous rencontrez. C’est époustouflant. Mais quand j’entends les gens dire : “Vivre le rêve, c’est vivre ainsi ! Ils sont dans leur fourgonnette depuis huit mois maintenant et leur alimentation Instagram est irréelle ! La personne dont vous parlez s’amuse sûrement beaucoup, mais ils se sont sûrement démenés pour ça.

Avant de partir, réfléchissez à tout cela. Investir dans une camionnette, c’est essentiellement la même chose que d’investir dans une maison. L’entretien préventif est essentiel. Etre à l’aise est primordial. En plus, il y a un moteur. Sachez ce dont il est capable et ce que vous ne devriez pas faire. Si vous voulez vous balader dans les bois, prenez le temps de vous renseigner sur les kits de levage et les pneus plus gros.

Vous en serez reconnaissant plus tard quand vous serez à Baja en train de rebondir sur une route désertique que la carte décrit comme “Modern Highway”.

La vie se passe en dehors de l’Instagram

Est-ce que le #Vanlife ne tourne qu’autour de sujets comme le surf, le soleil, et embrassant les idéaux rustiques d’une époque perdue ? Bien sûr, parfois. D’autres fois, c’est la vidange d’huile, en essayant d’éviter que vos sous-vêtements ne moisissent et en évitant d’être traités avec mépris par les flics. C’est les deux. Les voyages contiennent des multitudes.

Le fait est qu’il ne faut pas monter dans un van, craquer une fois et commencer à désespérer. Comme pour tant de choses dans la vie, la meilleure partie vient après un certain degré de lutte. Donc oui, vous aurez des coups de cœur, mais vous vous attendrez aussi à avoir des journées difficiles. Faites en sorte que les journées difficiles soient amusantes. Si certaines pierres d’achoppement hors de l’auberge ne vous semblent pas faire partie de la grande aventure, ce n’est peut-être pas vraiment ce que vous ressentez.

Sachez quand quitter la route

Un matin, vous vous réveillerez sur la route et vous vous sentirez inondé de bonheur. Peut-être que votre chien ou votre amant est bouclé à côté de vous. Le soleil brille. Le vent taquine vos rideaux gauches. C’est vraiment idyllique. Et tu te diras : “Je vais faire ça pour toujours.”

Mais un matin, tu te réveilleras et tout va grincer. Faire caca est un problème. Tout est mouillé. Il y a un stupide bouton ou un conduit d’aération sur lequel tu t’es cogné la tête trois fois hier. Et tu te diras : “J’en ai… fini.”

Ces deux réponses sont naturelles. Mais lorsque les sentiments négatifs commencent à l’emporter sur les sentiments positifs, il est peut-être temps de ralentir pendant un certain temps. Peut-être que tu as juste besoin de rentrer chez toi. Ou un mois de gardiennage. Mais il est peut-être aussi temps pour vous de laisser la vie de la camionnette derrière vous.

Peu importe la situation, c’est bon. Aucune aventure ne dure éternellement. Les étapes de la vie et les désirs changent et se transforment. J’ai connu des gens qui ont abandonné leurs fourgonnettes et des gens qui sont retournés à la vie de fourgonnette. Il en faut de toutes sortes. Le secret du voyage, c’est de chasser ce qu’on aime. Donc, si vous cessez d’aimer l’expérience de traquer un endroit pour dormir et de vous brosser les dents aux aires de repos, c’est à vous. Personne ne vous jugera.


Alors, c’est tout. Profite de ton temps là-bas. Profite de chaque seconde. Et quand vous rebondissez sur une route et que vous vous prenez un nids de poule qui a percé un trou dans votre pneu, prenez une seconde, respirez.

0 commentaires